L'oeil du photographe #25 - Nicolas Hardy

Nicolas Hardy a accepté d’être le sujet de "L'Oeil Du Photographe"de ce mois-ci. Cette série d’articles associe une exposition virtuelle et une interview d'un photographe de la communauté G+Photographie.


Nous savons que tu es projectionniste de cinéma. Cette passion de l’image remonte-t-elle à l’enfance ? Peux-tu nous parler du parcours qui t’a amené à la photographie ainsi que le matériel que tu utilises pour arriver à tes fins ? 
En fait, pour résumer, j'ai commencé la photo par l’argentique à l'âge de 18 ans grâce à mes études en Belgique (art graphique, dessin, etc..), puis, après le service militaire, à part quelques photos de famille avec l'appareil des autres, plus rien.
A cette période de ma vie, j’ai exercé beaucoup de métiers comme masseur, hydrothérapeute, dessinateur, imprimeur, gérant de magasin de jeux vidéo, etc... J'ai pu voir du pays et de belles personnes.
En 2004, je suis revenu dans ma région, les Ardennes, pour retrouver les miens et fonder une famille. J'ai trouvé un travail dans un cinéma comme simple agent d’accueil et j’ai évolué par la suite pour devenir projectionniste.
Je me suis remis à la photo depuis seulement un an et demi, et là, je me suis découvert une vraie passion (enfin plus que ça), probablement enfouie au fond de moi depuis toujours et qui ne me quittera plus jamais. Je regrette juste de ne pas m'y être mis avant...
Mon appareil est un Canon 70D avec 3 objectifs, un grand angle 10 - 22 mm, un macro 100 mm, et mon préféré le 50 mm que j'adore... Mais je pense bientôt partir sur du Full Frame.

Ton portfolio est très varié, du paysage au portrait, en passant par la macro…. As-tu un domaine de prédilection, ou bien aimes-tu tester différentes pratiques ?
Oui, en effet, mes photos sont très variées. Je n’ai pas vraiment de domaine de prédilection... En fait, j'aime tout prendre en photo, j'aime m'enrichir de nouvelles techniques, et surtout, j'ai soif d'apprendre.
Je pratique énormément, c’est devenu comme une “drogue” et j'ai des idées plein la tête. Je suis juste mon instinct… Pour moi, un bon photographe devrait savoir tout faire, enfin je pense...!

La photo est-elle pour toi un passe-temps ou bien as-tu des ambitions pour l’avenir ? As-tu des projets photographiques en préparation dont tu peux nous parler ?
Mon rêve serait bien évidemment d'en vivre et de ne faire que ça... J'ai quelques projets, dont un mariage... Mais je suis plus dans l'artistique que dans la photo "classique"...
Dans l’immédiat, j'aimerais beaucoup réaliser une exposition de ma série “EAU” avec un tirage sur aluminium, mais contrairement à ce que j’ai déjà pu faire l’an passé, je voudrais le faire dans “une vraie galerie”. J’y travaille actuellement et j’ai choisi ce support (plaques d’aluminium) car je trouve qu’il va pouvoir retranscrire mes dernières photos noir et blanc comme je le souhaite.

Tu as revendiqué à maintes reprises le fait de chercher à innover... : « Ansel Adams a dit : « Tu ne prends pas une photo, tu la crées » … Qu’en penses-tu ? En fait, il semble que tu post-traites beaucoup tes RAW de départ pour aboutir à ta vision finale, pourrais-tu nous en dire plus sur ton workflow ?
J'aime beaucoup cette phrase de Ansel Adams, je suis tout à fait d'accord avec lui... J'adore essayer de nouvelles choses, tenter de nouvelles techniques, innover.
En fait, créer une photo me demande pas mal de temps.. Je dois m'imprégner de l’endroit, de l'atmosphère, c'est assez difficile à expliquer mais, à un moment donné, je ne fais plus qu'un avec mon appareil, c'est fusionnel et là, je sais que c'est le moment où il se passe quelque chose que je peux retranscrire.
Ensuite, je prends tout autant de plaisir à les retoucher, à les embellir pour y mettre ma touche personnelle. J'aimerais un jour que mes retouches me prennent moins de temps mais pour cela il me faudrait du gros matos, du temps, de l'argent (pour voyager...!!) et de l'expérience. Je travaille essentiellement sur Lightroom en écoutant des artistes qui me font vibrer, style Coldplay, des musiques douces en général qui stimulent ma créativité... C’est comme ça !
Je veux essayer dans la mesure du possible, de faire passer l'émotion que je ressens à travers mes photos.

Qu’est-ce qui, de façon générale, influence ta démarche (photographie, peinture, cinéma, musique, auteur..) as-tu un feeling particulier avec certains artistes, si oui, lesquels et pourquoi ?
Je n'ai pas vraiment de personnalité qui m'influence, je n'ai jamais été fan d'un artiste en particulier. Bien sûr, j'aime et j'admire tous ces grands photographes, ces grands peintres et autres “Artisans des Arts graphiques”. Néanmoins, les personnes qui m'influencent le plus, sont en partie les photographes de notre communauté G+photographie.
Ceux-ci m'ont permis de progresser rapidement, ils ont toujours été présents pour moi, en prenant le temps de m'expliquer les choses. Je ne pourrai jamais assez les remercier. Je tenais à dire qu'il y a beaucoup de belles personnes dans cette communauté et je ne peux, hélas, toutes les citer, mais elles se reconnaîtront, j’en suis certain...
Il ne faut jamais que cette commu disparaisse car elle apporte énormément et bien plus qu'on ne pourrait le croire. Longue vie à G+ Photographie 2.0 ...! Merci à vous.
Un grand merci Nicolas de t'être dévoilé un peu plus pour nous, pour rappel vous pouvez retrouver l'univers de Nicolas sur : 
Interview réalisée par : Evelyne Zeltner et Michel Vervoort - juillet 2017