L’œil du Photographe #7 - Didier Girard

Didier Girard a accepté d’être le sujet de "L’œil Du Photographe" de ce mois-ci. Cette série d’articles associe une exposition virtuelle et une interview d'un photographe de la communauté G+Photographie.




Didier parle-nous de ton parcours photographique, quand et comment est née cette passion ?
Cela remonte je crois à mon enfance quand je chipais le Flashcube Kodak, puis le Kodak Instamatic 100 (ça nous rajeunis pas) lors de réunions familiales, comme les communions et baptêmes. Ce virus a pris naissance à ces moments là, je crois, puis a suivi une succession d’appareils Instamatic, trop grands pour mes petites mains et sentant bon le cuir de la housse protectrice.
Ensuite vint le moment de mon premier reflex argentique le Fujica stx-1n, puis le Ricoh kr-10m, reflex avancé pour son époque. L’ère du numérique est apparue et je m’y suis engouffré. Je suis resté longtemps sur plusieurs modèles de bridge dont mon préféré, le Fuji hs 10.
Le reflex numérique me titillait et j’ai craqué pour un vieux boîtier, le Canon 20D. Je suis allé au Père Lachaise avec le bridge et le reflex, en rentrant de cette sortie photo j’ai mis en vente le bridge. Depuis j’ai changé souvent de modèle et de gamme. Je suis aujourd’hui comblé.
Tes sujets sont variés et très soignés. As-tu malgré tout une préférence pour un thème ?

Je pense que je suis un “touche à tout”. Mais mes photos ne mentent pas. La macro a toujours été fascinante pour moi... entrer dans ces minis mondes m’étonne toujours. Je suis admiratif. La communauté m’a encouragé dans ce domaine spécifique.
Depuis peu, après l’acquisition d’un ultra grand angle, je me suis trouvé une passion : l’architecture. Qu’elle soit urbaine, ancienne ou typique. Je n’en suis qu’à mes balbutiements, je dois progresser encore, mais j’aime beaucoup. Après, vous me voyez publier de l’animalier, de la photo de concert, de paysage... Je suis intéressé par beaucoup de sujets.

On constate que tes photos ont été prises avec des boîtiers différents. Quelle est ton approche du matériel, y attaches-tu de l'importance, voire recherches-tu le matériel idéal ?
C’est une bonne remarque et je ne m’en cache pas. Je change souvent. J’ai essayé des compacts experts par exemple, et bien que ce soit de bons appareils, je sais aujourd’hui que cela ne me convient pas. J’ai actuellement un plein format et 2 APS-C, je pense que le matériel a une importance et qu’il faut se sentir bien avec ce que l’on utilise. Je conclurais par oui, je pense rechercher le matériel idéal… et je crois l’avoir trouvé… avec plusieurs appareils pour des utilisations différentes.

As-tu un moment de la journée que tu affectionnes le plus, dont tu apprécies le plus la lumière ?
Oui bien sûr. Quand on commence, on veut shooter toute la journée, par tous les temps. Aujourd’hui je privilégie le début et la fin de journée, c’est à ces moments là que mes clichés sont les meilleurs. Ce qui ne m’empêche pas de sortir à d’autres moments, on ne se refait pas…

Que t'apportent la commu et la modération ?
La commu est importante à mes yeux, en tant que membre j’ai trouvé mes marques. Je me jauge par rapport aux meilleurs ou par rapport aux débutants et je me situe. Je vois ce que j’ai accompli et ce qu’il me reste à faire pour m’améliorer.
Tout cela grâce à vous tous, par vos photos, nos échanges, nos désaccords, nos points de vue, nos rires. Je suis heureux d’en connaître (maintenant un certain nombre) et j’espère agrandir ce cercle…;)) Il faut faire plus de sorties ensemble, région par région, ou quand c’est possible faire un grand regroupement comme cela a eu lieu… ;)) Certains membres sont aujourd’hui des amis en vrai, mais aussi en virtuel, car se côtoyer chaque jour et échanger, crée des liens qui ne demandent qu’à être cultivés.

La modération est une responsabilité que je prends très à cœur. J’essaye de me donner les moyens d'y accorder du temps, c’est parfois inégal, on a tous une vie personnelle. J’essaye de donner l’exemple, même si je n’y arrive pas toujours. Il est difficile de suivre et de commenter tous les posts, mais j’essaye. C’est un grand plaisir en tout cas d’être avec vous tous, de partager ou de travailler, cela me remplit. Merci à vous

Merci Didier de nous en avoir dit plus sur ta pratique de la photographie.Vous pouvez retrouver Didier sur :
Interview réalisée par: Evelyne Zeltner et Eric Gindre - Avril 2015