Tous critiques !

Comment et pourquoi partager son avis, son analyse, sa critique sur le travail des photographes de la communauté G+Photographie ?

Comme toutes formes d’art, la photographie est avant tout affaire d’esthétique. Elle s’adresse aux sens, stimule la mémoire et l’imagination afin de provoquer émotions et réflexions chez celui qui la regarde. Le dialogue naît d’abord de la rencontre des sensibilités.

Pourquoi critiquer une photographie ? 

D’un côté la photographie est là, terminée et offerte au regard telle une icône. L’auteur nous propose son interprétation du monde. Cette image il l’aura construite grâce à des choix techniques, des partis pris esthétiques et à l’utilisation de règles de composition.

De l’autre côté, le regardeur reçoit l’image et, après un temps de stupeur, il l’interprète en fonction de son rapport au monde ET à la photographie. Critiquer une photo c’est entamer un dialogue avec son auteur.

Ce dialogue peut porter sur les choix techniques, esthétiques ou sur le discours que soutient l’image.

Manu Rayss


Que peut-on voir dans une photographie ?

Passé le moment de la découverte, le regardeur va naturellement chercher ce qui lui parle dans l’image, essayer d’identifier les indices.

Tout d’abord, il va chercher les éléments naturels reconnaissables : les humains, les animaux, les végétaux, les éléments qui composent les paysages, les couleurs…

Manu Rayss

Ensuite, le spectateur se demandera pourquoi ces éléments sont isolés dans l’image, c’est le cadre. Puis, il peut s’interroger sur comment les éléments s’organisent entre eux à l’intérieur du cadre, c’est la composition.

Enfin, photographier signifie "écrire avec la lumière" et pour cela, l’auteur a aussi utilisé des outils (appareil, objectif) et a choisi ses paramétrages (vitesse, iso, ouverture), c'est l'exposition. Il convient de s’attarder aussi sur ce que dit la lumière : identifier les sources lumineuses, mesurer le rapport entre le sombre et le clair et leurs intensités respectives.

L’analyse de tous ces choix peut donc porter à discussion : La perspective est-elle naturelle ? Des zones sont-elles floues ?...

Après la lecture vient l’interprétation !

Une fois tous ces indices recueillis, l’image devient symbole. En fonction de sa culture et de son expérience photographique, le regardeur l’interprète, lui donne un sens.

Il devient alors intéressant de confronter les points de vue : l’intention du photographe est-elle celle que le spectateur a perçu ?

Aurélia Cointre Mazni

Mémento d'un critique averti

  1. Laisser un avis sert autant le photographe que les membres qui le lisent. Chacun peut réfléchir à sa propre pratique, progresser et s’améliorer grâce à eux ! 
  2. Soyez constructif, faites preuve de pédagogie et argumentez vos analyses !
  3. Partez de votre ressenti et décomposez l’image pour construire votre avis.
  4. Pensez à donner les points négatifs et positifs. Ne découragez pas le photographe à qui vous laissez un avis, c'est un être sensible ! On peut dire avec franchise ce que l’on pense sans être cassant. L’humour est appréciable et la bonne humeur de rigueur !
  5. Adaptez votre analyse au photographe qui la reçoit. Un débutant n’a pas les mêmes attentes qu’un professionnel. 
  6. Respectez les choix du photographe, il ne s’agit pas d’imposer votre point de vue, mais d’entamer un dialogue. D’ailleurs, aucun avis n’est objectif, il y a toujours une part personnelle dans chaque analyse. 
  7. Pour conclure, on a tous le droit à l’erreur et d’être en désaccord avec les autres !

Aurélia Cointre Mazni
Maintenant c’est à vous de jouer ! Pour apprendre à construire une analyse, il faut s’y essayer. D’autant qu’apprendre à regarder et analyser des photographies vous permettra d’affiner votre regard et donc de progresser dans votre propre pratique photographique. A vos claviers !

Retrouvez les discussions des membres sur le sujet dans Le Bouillon #1 : Qu'est ce qu'une bonne critique ?

Article réalisé par Manu Rayss et Auréla Cointre Mazni - Mars 2015